Infos utiles

Démarches et formalités pour acheter un bien immobilier en Espagne

Pourquoi Acheter en Espagne ?

 

Des opportunités immobilières

 

Le marché immobilier a perdu 40% de sa valeur depuis 2007 et se stabilise depuis 2014. Aujourd’hui les prix attractifs du marché immobilier en Espagne et les faibles taux d’intérêts offrent de belles opportunités qui permettent aux belges, aux français, luxembourgeois et autres nationalités d’obtenir des emprunts intéressants pour acheter des appartements ou des maisons à un prix avantageux.

Profitez dès aujourd’hui des opportunités du marché immobilier espagnol pour trouver parmi une offre très variée un appartement ou une maison au soleil et proche de la mer !

 

Une fiscalité avantageuse

 

Suite à la réforme fiscale de 2014 les taux d’imposition dans l’immobilier ont été revus à la baisse en 2015 et ont baissé en 2016. Un avantage fiscal qui rend d’autant plus attractif l’investissement immobilier grâce à un taux d’imposition sur la plus-value revu à la baisse en cas de revente et une meilleure rentabilité pour l’investissement locatif. Pour les non résidents le taux d’imposition est passé de 24,75% en 2014 à 19,5% depuis juillet 2015 et sera de 19% en 2016. Une fiscalité bien plus intéressante qu’en France par exemple (entre 25% et 41% selon les tranches marginales d’imposition des revenus d’activité auxquelles les revenus locatifs doivent s’ajouter et en tenant compte des contributions sociales). C’est le moment de réaliser de belles affaires en Espagne !

 

Un investissement rentable

 

Acheter un bien immobilier en Espagne comme par exemple un appartement sur la Costa Blanca dans la région d’Alicante très dynamique et idéalement située en bord de la mer, est un investissement intéressant. L’aéroport est à 2h de la Belgique ou du Nord de la France en avion et il existe une multitude d’options de vols directs incluant les low-cost . L’offre du marché immobilier en Espagne est très variée. Elle convient à tous les budgets et s’adapte à tous les projets que se soit pour passer les vacances en seconde résidence, pour louer ou pour y vivre.

 

Une seconde résidence pour les vacances

 

Si vous rêvez d’acheter une seconde résidence à l’étranger pour passer des vacances agréables et ensoleillées sans trop vous éloigner, l’Espagne est la destination qu’il vous faut.

L’Espagne a encore enregistré un record dans le secteur du tourisme en 2017 pour la quatrième année consécutive, devenant le 2ème pays au monde le plus visité avec 82 millions de visiteurs étrangers !

Les paysages insolites, les nombreux sites historiques, les réserves naturelles spectaculaires, les plages paradisiaques de ses côtes, tous les ingrédients sont réunis pour profiter de vacances inoubliables en Espagne !

 

Une retraite au soleil

 

Pour investir ou pour y vivre, l’année 2018 est un bon cru pour acheter un bien immobilier sur la Costa Blanca (Région d’Alicante) ou la Costa Del Sol (Andalousie, Région de Malaga). Ces deux cotes sont très fréquentées par les Belges notamment, de nombreux retraités partent s’y installer pour passer une retraite paisible au soleil !

Culture, gastronomie, climat, infrastructure et services modernes, niveau de vie, coût de la vie et mode de vie sont quelques unes des raisons qui vous feront apprécier votre retraite en Espagne.

 

Les raisons principales pour acheter un bien immobilier en Espagne

 

  • Un prix de l’immobilier en Espagne très attractif
  • Un investissement fructueux grâce Ă  une fiscalitĂ© avantageuse
  • Un pays dotĂ© d’une position gĂ©ographique stratĂ©gique
  • Des rĂ©seaux d’infrastructures complets
  • Les plus grands projets du futur
  • Le soleil, la mer et ses habitants chaleureux
  • Un mode de vie bien moins cher dans la vie de tous les jours (restaurant, magasin, habillement, etc.)
  • Un investissement locatif attrayant grâce Ă  une fiscalitĂ© avantageuse et une très forte demande de la location Ă  l’annĂ©e
  • Des taxes bien moins Ă©levĂ©es qu’en Belgique ou en France (la taxe foncière en Espagne est en moyenne deux fois moins Ă©levĂ©e qu’en France et il n’y a pas de taxe d’habitation).

 

 

Les étapes et les formalités pour Acheter en Espagne

 

Lors d’un achat immobilier en Espagne il y a plusieurs étapes à franchir et des formalités à effectuer.

– NIE Espagne : La législation espagnole rend obligatoire l’obtention du NIE pour tous les étrangers qui veulent acheter un appartement ou une maison en Espagne. Ce document est nécessaire pour signer l’acte d’achat immobilier ou pour ouvrir un compte bancaire de “non résident”. Il faut compter un délai moyen de 10 jours pour recevoir son NIE EN ESPAGNE

– La Réserve (La Reserva): Lorsque vous avez trouvé votre bien immobilier en Espagne avec Second résidence, il faut alors “bloquer” l’opération. Pour cela, on “réserve” le logement moyennant le paiement d’un acompte (entre 2000 et 6000 euros, selon le constructeur et prix du bien souhaité), ce qui engage le vendeur à ne pas proposer l’appartement à un autre acheteur en attendant le compromis de vente.

– Les vérifications: Avant de finaliser une vente il faut vérifier que les documents sont conformes avec le bien immobilier que vous souhaitez acheter en Espagne.

Nous recommandons fortement de travailler avec un avocat (1% + TVA) qui se chargera des tâches suivantes :  sécurisation de la transaction, vérification des documents d’urbanisme, garantie décennale, vérification que le bien est libre d’hypothèque ou autre dette, démarches administratives, ouverture de compte, NIE, ouverture compteurs eau et électricité et enregistrement de l’acte. Nous pouvons recommander un de nos avocats francophones.

– Le compromis de vente: Tous les détails de l’opération en vue d’acheter un bien immobilier en Espagne ainsi que les clauses indispensables doivent être rédigés sur la promesse de vente.

– L’Acte de Vente devant Notaire (La Escritura Pública) : C’est l’acte authentique d’achat en Espagne. Les arcanes de l’administration sont bien différentes des nôtres, et il ne faut surtout pas miser, comme en Belgique ou en France, sur le notaire. En Espagne, la fonction du notaire se limite le plus souvent à authentifier les signatures, le règlement financier vendeur/acheteur et les termes de l’accord. Toutes les autres démarches, en amont ou en aval incombent à l’acheteur qui est seul responsable de son achat. Il faudra présenter son NIE obligatoirement.

Les impĂ´ts et les taxes pour Acheter en Espagne

 

L’acquisition d’un bien immobilier en Espagne entraîne les frais suivants (max 14% à ajouter au prix de vente du bien)

TVA : Elle correspond à 10% du prix de vente à prévoir pour la signature devant notaire. Elle concerne les achats dans le neuf

Droits d’enregistrement : 1,5%

Avocat : 1,21% TVA comprise (min. de 1200€)

Frais annexes: notaire, registre, timbres fiscaux etc.

 

En ce qui concerne le coût annuel de votre seconde résidence, il faut prendre en compte les éléments suivants:

 

Taxe foncière / PrĂ©compte immobilier (IBI) : 400 – 800€ / an.

Impôt de non résidents (IRNR): Pour les propriétaires qui ne résident pas en Espagne, Cet impôt est un revenu fictif qui représente 24,75% de 1,1% de la valeur cadastrale. P

– Frais divers ImpĂ´t en Espagne. En tant que propriĂ©taire d’un bien immobilier vous devez prĂ©voir certains coĂ»ts comme l’assurance habitation (environs 250€ /an pour un appartement de 2 chambres) , les contrats de gaz, d’eau et d’électricitĂ©, les charges de copropriĂ©tĂ© et les frais de gestion locative.